Se connecter

LES ANCRAGES OSSEUX

PRINCIPE
L'orthodontie est active sur ce que l'on appelle l'unité alvéolo-dentaire. Cette unité est constituée au niveau de chaque mâchoire par les dents et l'os qui les entoure, appelé os alvéolaire. Elle est posée sur l'os basal.
Pour mobiliser une ou plusieurs dents, il faut prendre appui sur d'autres dents. Ce qui peut entrainer une mobilisation parasite de celles-ci. Les ancrages osseux par plaques vissées  prennent appui sur l'os basal pour mobiliser de une à toutes les dents de l'arcade.

INTERVENTION
Ils sont posés en association avec une autre intervention (ostéotomie, extraction de dent de sagesse...). A l'endroit choisi, une petite incision est réalisée. L'os est exposé de façon à placer la plaque fixée au moyen de petites vis. L'incision est ensuite suturée avec un fil résorbable. Il est posé de un à quatre ancrages. 

SUITES
La douleur est très modérée et le gonflement variable. Ils dépendent aussi de l'intervention associée. Dans les suites, comme pour toute intervention par voie buccale, il est indispensable de reprendre une hygiène parfaite, en particulier au niveau de la sortie de la plaque. Celles-ci doivent être nettoyées avec une brosse chirurgicale trempée dans un bain de bouche jusqu'à l'ablation lorsqu'elles ne servent plus.
 
COMPLICATIONS
La principale est l'infection par les germes habitant la bouche, et ils sont nombreux. D'où la nécessité d'une hygiène rigoureuse et immédiate. L'infection est traitée par drainage et lavage et parfois par une antibiothérapie. Elle peut nécessiter la dépose du matériel.

 

Crédits Infos légales Crédits Plan du site