Se connecter

LIFTING DU VISAGE ET DU COU

Le lifting cervico-facial est la correction chirurgicale des effets du vieillissement au niveau du cou et du visage depuis la région des tempes jusqu’à la région des bajoues. L’opération corrige le relâchement de la peau et des muscles superficiels du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou. L’objectif est de retrouver l’aspect qui était le sien quelques années auparavant.

Les régions des joues proches du nez et de la bouche (bourrelets naso-géniens) sont peu concernés par le lifting. Les bourrelets naso-géniens sont parfois très épais, arrondis avec un sillon très marqué. Dans ce cas un bon résultat peut être obtenu par une résection avec dissimulation de la cicatrice dans la ride. Le résultat de cette intervention simple est surprenant.

Le lifting cervico-facial peut être réalisé dès que les signes de vieillissement apparaissent et qu’une demande de correction motivée en est formulée, à partir de 40 ou 45 ans. On peut associer une chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie). Elle peut aussi être complétée par des soins cosmétologiques cutanés effectués au mieux par un dermatologue (laserbrasion, dermabrasion, peeling, traitement médical des rides ou sillons, injections de toxine botulique).

ANESTHÉSIE
Le lifting cervico-facial peut être réalisé sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie "vigile"). Le médecin anesthésiste sera vu au moins 2 jours avant l'intervention et décidera d'un éventuel bilan pré-opératoire. Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, l’anesthésiste et le chirurgien.
 
INTERVENTION
L’incision est en grande partie cachée au ras des cheveux et au pourtour de l’oreille. La peau est décollée. L'étendue est fonction de chaque cas. Le plan musculaire superficiel est retendu par plicature. La peau est  redrapée et l’excédent cutané supprimé. Les sutures sont enfin réalisées sans tension sur l'oreille. En fin d’intervention, les sutures sont protégées par un pansement gras non compressif qui sera enlevé le soir même ou le lendemain.

Les soins post-opératoires comportent un shampoing quotidien. Vous serez vite revu au cabinet pour une visite de contrôle. Un repos est nécessaire et, pendant quelques jours, vous devez éviter de fléchir et tourner la tête.

LES SUITES
• Le gonflement avec aspect tendu et brillant de la peau
• Les bleus dans la région du cou et du menton
• Une sensation de tension
• Diminution transitoire de la sensibilité des oreilles

Ces symptômes disparaissent en 2 à 3 semaines.

Les cicatrices sont cachées par les cheveux. La seule zone légèrement visible, en avant de l’oreille, peut être temporairement masquée par la coiffure ou le maquillage. Vous êtes vite présentable pour les intimes, mais pour paraître devant les personnes dont on veut qu’elles ignorent l’opération, il est nécessaire de prévoir trois semaines. 

CONCLUSION
Au bout de deux à trois mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif. On obtient un effet de rajeunissement appréciable, qui reste très naturel. Le visage ne doit pas avoir un aspect "chirurgical". Les traits sont ceux d'une dizaine d'années auparavant, ce qui donne  un aspect reposé, détendu et rafraîchi. Cette amélioration physique s’accompagne d’un mieux être psychologique. 
 
Le lifting cervico-facial permet de lutter contre les outrages du temps, mais le vieillissement continue à faire son œuvre et l’on peut envisager une nouvelle intervention  au bout d’une dizaine d’années. 

La tenue du lifting dans le temps dépend bien sûr de la texture de la peau. En cas d'imperfection, et comme pour toute intervention de chirurgie esthétique, une retouche peut être effectuée après stabilisation des cicatrices.

Cette intervention esthétique n'est pas prise en charge par l’Assurance Maladie.

 

Crédits Infos légales Crédits Plan du site