Se connecter

CHIRURGIE ESTHETIQUE DES PAUPIERES OU BLEPHAROPLASTIE ESTHETIQUE

Les "blépharoplasties" désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières visant à supprimer les disgrâces présentes, qu'elles soient héréditaires ou dues à l'âge. Elles peuvent concerner les  paupières supérieures ou inférieures, les quatre paupières à la fois et si besoin les sourcils.
 
Une blépharoplastie peut être associée à une élévation des sourcils ou à un lifting cervico-facial.

Une blépharoplastie se propose de corriger les signes de vieillissement des paupières et de remplacer l’aspect "fatigué" du regard par une apparence plus reposée et détendue. Les disgrâces les plus communément en cause sont les suivantes :

• Paupières supérieures lourdes ou tombantes, avec excès de peau et de graisse. Aspect souvent aggravé par la ptose du sourcil.

• Paupières inférieures affaissées et flétries consécutives à la distension cutanée. Comme pour les poches malaires, il est préférable de réaliser une exérèse de peau à distance du bord de la paupière pour éviter la déformation de l'oeil (oeil rond). La cicatrice, cachée dans une ride est très discrète.

• Hernies de graisse, responsables de "poches sous les yeux" au niveau des paupières inférieures ou de paupières supérieures "bouffies". Lorsque la poche est associée à un cerne, il est possible de redraper la graisse vers le bas pour combler le cerne.

Il est donc aussi possible de remonter les sourcils, ce qui rajeunit considérablement le regard.

L'intervention vise à corriger ces disgrâces de façon durable, en supprimant chirurgicalement les excès cutanés et musculaires ainsi que les protrusions graisseuses, et ce, bien sûr, sans altérer les fonctions essentielles des paupières.

De nombreuses autres altérations peuvent être présentes. Leur traitement nécéssite le recours à des procédés médicaux  complémentaires : comblement, toxine botulique, peeling, laser etc...

L'intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme, est couramment effectuée dès la quarantaine.
Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l’âge, comme certaines "poches graisseuses" ou ptose des sourcils.

LES MODALITÉS
L'intervention est réalisée sous anesthésie locale avec ou sans sédation, ou sous anesthésie générale, durant laquelle vous dormez complètement. Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d'une discussion entre vous et le chirurgien et dépend de votre sensibilité et du type d'intervention. L'intervention se pratique en "ambulatoire", c'est-à -dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance. 
 
Les incisions cutanées sont dissimulées dans des plis naturels ou au ras des poils. A partir de ces incisions, les hernies graisseuses inesthétiques sont retirées ou redrappées en cas de cernes et les excédents de muscle et de peau sont supprimés. Les sutures sont réalisées avec des fils très fins. Il n'y a pas de pansement mais des compresses d'eau glacée sont appliquées sur les yeux.

LES SUITES
Indolores, vous pouvez ressentir un inconfort avec une sensation de tension des paupières, une difficulté à fermer les yeux liée à l'anesthésie locale et une légère irritation des yeux. Les premiers jours, il faut se reposer et éviter tout effort violent. Gonflement et bleus sont d'importance et de durée très variables d'un individu à l'autre. Les soins comportent l'application de compresses glacées, de pommade à la vitamine A et de collyres.

On observe parfois durant les premiers jours une impossibilité de fermer totalement les paupières ou un léger décollement de l'angle externe de l'œil qui ne s'applique plus parfaitement sur le globe. Il ne faudra pas s'inquiéter de ces signes qui sont  réversibles.

Les fils sont retirés le 6ème jour après l’intervention. Le retour à une vie socio- professionnelle normale est possible après quelques jours (6 à 20 jours selon l'ampleur des suites). Les cicatrices peuvent rester un peu rosées durant les premières semaines, mais leur maquillage est vite autorisé (habituellement dès le 10 ème jour). 
 
LE RÉSULTAT 
Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat.  Les tissus ont alors retrouvé toute leur souplesse et  les cicatrices se sont estompées. Les résultats d’une blépharoplastie sont parmi les plus durables de la chirurgie esthétique. L’ablation des "poches" est pratiquement définitive, et ces dernières ne récidivent habituellement jamais. La peau par contre, continue à vieillir et la laxité en résultant peut, à la longue, reproduire le plissement des paupières. Pour autant, il est rare qu’un complément soit envisagé avant une dizaine d’années. 
 
Comme pour toute intervention de chirurgie esthétique, une retouche peut être réalisée  après stabilisation des cicatrices.

PRISE EN CHARGE
La blépharoplastie esthétique n'est pas prise en charge par l'assurance maladie. Par contre la résection d'un excès cutané constitutionnel (dermato-chalasis) entrainant une amputation du champ visuel peut faire l'objet d'une prise en charge (examen ophtalmologique indispensable).

 

Crédits Infos légales Crédits Plan du site